ref
Alimentaire mon cher Watson !
Anne Martinetti
NULL
NULL
NULL
NULL
Chêne
256
Philippe Asset (photos)
NULL
NULL
NULL
NULL
NULL
On présente trop souvent Sherlock Holmes comme un ascète, une machine à penser délaissant la cuisine au profit de nourritures intellectuelles. Ce n'est pas le cas. Si, au plus fort d'une enquête, le célèbre détective oublie parfois de manger ou consomme tout juste un sandwich, il aime aussi les mets raffinés, comme une bécasse ou un foie gras en croûte et les grands vins français. Mieux, l'observation de l'art éphémère qu’est la cuisine lui permet de conduire son art de l'investigation. Ainsi, peut-il confondre le coupable en observant un brin de persil s'enfonçant dans une plaque de beurre... Sherlock Holmes, gourmet ? La déduction s'impose ! Mêlant recettes et extraits des oeuvres de Sherlock Holmes, cet ouvrages très illustré de photos de recettes et d'ambiance ainsi que d'images anciennes, présente le célèbre détective et des plats évoquant ses enquêtes et les pays visités. Ce cher Watson n'a plus qu'à se régaler !
null
2010-05-05
2812301554
NULL
NULL
NULL
NULL
1
NULL