ref
Le chien des Baskerville : Poétique du roman policier chez Conan Doyle
Christophe Gelly
null
null
0
Champ anglophone
PUL
170
null
null
null
null
null
Cet ouvrage vous propose de faire plus ample connaissance avec Sherlock Holmes et, au-delà, avec tout l'univers du genre policier, à travers l'étude du roman le plus fameux relatant ses aventures, Le Chien des Baskerville. Peu à peu, vous entrerez dans un imaginaire à la fois rationnel et inquiétant, policier et fantastique, pour découvrir avec l'auteur que le texte, sous des dehors ludiques, ne cesse de poser avec insistance la question lancinante des origines, de la civilisation face à l'animalité, et des fondements même de notre vision du réel. -PUL
NULL
juin 2005
2005-06-25
2729707611
null
null
- Préface par CHRISTIAN LA CASSAGNÈRE - Introduction : Le « roman policier » et la question du genre <b>Première partie : Structures narratives et contraintes génériques</b> - Chapitre 1 ? Temporalités de l?enquête policière >> Ordre : une herméneutique analeptique >> Durée et fréquence : figures narratives du suspense - Chapitre 2 ? Visions : Watson, ou la frustration de l?omniscience - Chapitre 3 ? Énonciation : narration simultanée et diffraction métatextuelle - Conclusion : l?énigme holmesienne et le récit impossible <b>Deuxième partie : Mécanismes du fantasme, de Watson à Holmes</b> - Prologue : dramatis personae - Chapitre 1 ? Les résonances fantasmatiques de l'intrigue selon Watson Brouillage confusionnel : la hantise de la dévoration >> Double jeu et double regard : des personnages ambigus >> La tentation oedipienne et la relation fusionnel - Chapitre 2 ? La mise en question du fantasme fusionnel par Holmes >> Une identité fuyante >> L?« homme sur le pic » comme projection de l?angoisse watsonienne >> De la fusion duelle à la relation triangulaire : force et limites de la stratégie de Holmes - Chapitre 3 ? Sherlock Holmes et l?idéologie >> Pansémiotisme : le déterminisme individuel et social >> Méthode et « mythode » : le cas étrange du Docteur Mortimer <b>Troisième partie : Langage et rôle du lecteur dans l'oeuvre</b> - Prologue : métatextualté et onomastique - Chapitre 1 ? L'ordre du discours >> Un discours psychotique : langage magique et duplication incestueuse >> Des métatextes manipulateurs >> Un Ur-text défaillant : la place du sujet - Chapitre 2 ? La réappropriation du discours par le lecteur >> Assertions contradictoires >> Interruptions et intermittences - Chapitre 3 ? Les ouvertures du texte et le rôle du lecteur >> Oeuvre-culte et oeuvre ouverte >> Auto-référentialité et effets de réalité >> Un « trou » dans le texte : la question sans réponse - Conclusion : l?hypothèse Mortimer, encore <b>Conclusion générale : Vers une poétique du genre</b> - Annexe : Le chien des Baskerville, synopsis
null
1
NULL