Save the Queen

Les règles - La Cryptographie - Mrs Hudson - la Presse

Sherlock-Holmes-deerstalker-old-001.jpg

Bienvenue à Baker Street !

En l’absence de Mr Sherlock Holmes,

je vais vous faire les honneurs de la maison. 
Vous êtes ici au coeur de Londres. 
Au 221 b Baker street. 
Je suis propriétaire de la maison

dont j’occupe le rez-de-chaussée.

Je loue l'étage à Mr Sherlock Holmes depuis 1881.

A l’époque, il partageait l’appartement

avec le docteur Watson mais depuis le mariage de ce dernier avec Miss Mary Morstan, le détective vit seul.

Enfin presque...

Hudson-01.gif
Billy-civil-lettre.gif

Billy

le groom

Il y a Billy, son groom. Il est au service de Mr Holmes depuis 1887. Il a aujourd’hui 16 ans et il est très malin. Il lui sert de coursier, de portier et de valet. 
C’est un ancien membre de la bande de Wiggins, les « francs-tireurs de Baker Street » comme les appelle Mr Holmes, des petits vauriens qui vivent dans les rues. 
Je redoute toujours leur visite au 221 car ils arrivent avec leurs godillots crottés et ils touchent à tout dans le vestibule. 
Enfin, ils rendent de précieux services à Mr Holmes. Ils sont bien gentils mais je préférerais qu’ils deviennent tous comme Billy : propres, sages et polis.

Mycroft

Holmes

Mr Holmes a un frère (Mycroft)

mais on ne le voit que très rarement à Baker Street.

Il passe tout son temps à son club : le Diogenes Club.

Un homme bizarre.

Le docteur Watson dit qu’il est très important

et très influent au gouvernement.

John H.

Watson

Ah ! le docteur Watson... Je regrette bien l’époque où il vivait sous mon toit. Bon, je sais qu’il est heureux avec sa jeune femme, la charmante Mary, mais quand même, c’était le bon temps. Toujours aimable et prévenant... 
Je vais parfois lui rendre visite à Kensington. Je crois que lui aussi regrette l’époque où il vivait chez moi, toujours prêt à partir pour accompagner Holmes dans ses aventures. 
Enfin, il lui arrive encore de participer aux enquêtes.

« Trop souvent », soupirait sa jeune femme la semaine dernière quand je suis allée prendre le thé chez eux.  « Il est toujours à courir avec Holmes. Que Billy apporte un billet et le voilà qui me demande de préparer sa valise. Et il part séance tenante sans me dire quand il rentrera, abandonnant son cabinet, ses client et... sa pauvre femme. Ah ! ce Holmes, je voudrais bien le voir s’installer à Paris, par exemple... »

Il faut la comprendre.

Scotland

Yard

Si Mr Holmes annonçait son départ définitif de Londres, j’en connais un autre qui lui paierait son billet pour le Continent :

l’inspecteur Lestrade de Scotland Yard.

Comme son collègue Gregson, il est jaloux de Mr Holmes.

Il croit toujours pouvoir faire mieux mais il n’arrête que les innocents et laisse courir les coupables.

Enfin, c’est la police officielle. N’en disons pas trop de mal.

Professeur

Moriarty

Mais si elle faisait son travail, il n’y aurait pas en liberté des criminels comme ce Moriarty.

Mr Holmes le redoute, c’est vous dire qu’il doit être dangereux.

« Le Napoléon du crime », c’est le surnom qu’il lui a donné.

Je suis sûr qu’il prépare un mauvais coup.

Save the Queen - © 2020 - SSHF - Mycroft's brotherThierry Saint-Joanis

Fred

Porlock

Ces derniers jours, j’ai bien remarqué les messages d’un dénommé Porlock. Mr Holmes m’a dit que s’il se présentait au 221, quel que soit son aspect, il fallait lui faire un bon accueil mais un accueil discret.

Porlock ne doit pas être son vrai nom. 
Billy m’a dit que c’était un homme du professeur Moriarty mais qu’il travaillait pour Mr Holmes. Un espion. 

Enfin, je serai plus tranquille quand tous ces voyous seront en prison à Dartmoor.